Maîtres-nageurs sauveteurs recherchés !

MNS.jpg

Avec un triste record de plus de 6 noyades en moyenne chaque jour en France (dont 492 fatales chaque année), les maîtres-nageurs sauveteurs (les fameux « MNS ») sont de plus en plus recherchés. Aussi appelés « éducateur sportif des activités de la natation », ils se font malheureusement rares au bord des piscines municipales et des plages, pendant l’été mais aussi toute l’année. Un décès sur cinq a lieu au bord de la mer. La noyade est la première cause de mortalité des accidents domestiques chez les moins de 25 ans et aussi la première cause de décès chez les moins de 5 ans !

5.000 postes à pourvoir d’urgence !

Noyades.jpg« Il manque désormais 5.000 MNS pour une profession qui comptabilise 20.000 professionnels titulaires de la carte professionnelle », estime le Syndicat national professionnel des maîtres-nageurs sauveteurs (SNPMNS) qui a lancé une grande campagne de prévention. Il y a donc urgence à former des sauveteurs et à apprendre dès le plus jeune âge à nager !

Quels profils ?

Pour ce profil de job, aucun diplôme spécifique n’est requis hormis le Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA), qui permet de surveiller un bassin mais pas d’enseigner ; ou le Brevet de surveillant de baignade, utile uniquement pour les centres de vacances et loisirs. Pour dispenser des cours de natation, il faudra le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation, de l’éducation populaire et du sport, le BPJEPS. Les salaires oscillent de 1.480 à 2.000 €.

Géry

👉 POSTULEZ iCi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.