Quand les Suisses viennent recruter en Haute-Savoie, la polémique enfle…

Valjob recrute Suisse

De l’autre côté de la frontière France-Suisse aussi, la pénurie d’emplois se fait sentir. À tel point que les recruteurs suisses viennent chasser en France leurs futures recrues. Avec un argument de poids : le salaire attractif. Il peut parfois doubler voire tripler en passant la frontière ! Ce phénomène des travailleurs frontaliers suisses n’est pas nouveau – ils seraient 170.000 -, mais la polémique fait rage depuis le lancement d’une nouvelle campagne (publicitaire) de recrutement du côté de la Haute-Savoie…

« Faire carrière en Suisse »

Le cabinet de recrutement helvétique Value Job Services SA, connu sous la marque ValJob à Genève (groupe Bemore) et qui revendique un millier de collaborateurs, a choisi la boulangerie comme symbole bien français, pour tenter de séduire les travailleurs de l’Hexagone. Quand ces derniers achètent leurs baguettes, l’emballage de papier rouge et blanc (évidemment) les invite à « faire carrière en Suisse » !

« Par respect du travail »

Les titulaires d’un Bac pro, BTS ou CAP-BEP en mécanique ou micro-technique sont tous les bienvenus, notamment dans le secteur du décolletage. Concurrence déloyale crie-t-on du côté français où ces postes se font très rares aussi. De bonne guerre, répondent d’autres voix. La France ne veut pas que les miettes de ce marché de l’emploi sous haute tension. « Par respect du travail », c’est le slogan affiché par ValJob sur son site web. Visiblement pas du goût de tout le monde… Les deux antennes françaises de ValJob ont d’ailleurs été piratées sur le web quand on clique dessus.Valjob.png

Géry

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.