« Mets ton masque et viens bosser… quoi qu’il t’en coûte ! »

Pour son 3e « Ouais Binaire* » en mode dé-coffeené, notre communauté RH a partagé à bâtons rompus sur le retour au boulot et les nouveaux modes de travail. L’actualité est intense. La crise sanitaire bouscule les habitudes. De nombreuses questions et défis se posent aux entreprises. Voici quelques pistes de réflexions communes…

Temps de lecture : 3 minutes

« Mets ton masque et viens bosser… quoi qu’il t’en coûte ! » Vous l’entendez ce refrain dans l’entreprise ? Au bou-lot ! Oui mais comment, où, avec qui, pourquoi ? En cette période sanitaire ô combien sensible, les entreprises font face à un véritable casse-tête organisationnel. Qui sur le terrain ? Qui télétravaille ? Qui est cas contact ? Qui, hein qui ? Entre ceux qui bossent dur et ceux qui sont à l’arrêt, l’impact sur la motivation des équipes et leur efficacité est certain. « Faire le dos rond » reste l’expression que nous entendons beaucoup actuellement. Comme si l’économie avait été mise sous cloche. Ennui : le mot est aussi lâché par d’aucuns témoignant d’une certaine lassitude. L’ambiance a changé.

Et les RH alors ?

Entre les secteurs d’activités fortement sollicités et ceux en sommeil, un fossé se creuse. Les salarié.e.s veulent se re-voir entre eux ! Leurs responsables aussi. Au milieu de tout ça, les RRH et DRH ne savent plus où donner de la tête, entre la peur de perdre ceux dont ils ont besoin et la nécessité de recruter ceux qu’ils attendaient. « Ras-le-bol du virtuel, vive le présentiel ! », peut-on entendre ici et là. En ce début d’automne, on s’enrhume et on « s’enzoome », mais sans Covid surtout !

Quel avenir pour…

Le télétravail signera-t-il la fin du salariat ? Est-ce la mort de l’open space ? Que va devenir l’entreprise, l’antre de nos emprises sociales ? Ce lieu de tous les possibles. N’est-ce pas autour de la machine à café qu’on échange parfois le mieux ? Ces relations indispensables à la créativité et à l’innovation… Et si l’entreprise-bureau devenait un lieu d’activités, d’oxygénation et d’expression, mais pourquoi pas aussi des espaces de créativité et de fun ? A raison de quelques jours par mois, l’occasion de célébrer entre personnes physiques, fourmis télétravailleuses solidaires par ailleurs.

Au boulot !

Aller « au travail » pour se retrouver et partager de la joie, ainsi que des expériences nouvelles. Et broyer de la couleur ensemble solidaires plutôt que du noir solitaire. Partagez-nous d’ailleurs vos bonnes pratiques en la matière (en commentaires). L’enjeu des mètres carrés disponibles et utiles pointe dès lors le bout de son nez. Et le RRH/DRH, quant à lui ou elle, va devoir revisiter les rituels, rester disponible et à l’écoute, communiquer de façon réaliste (selon les codes de la com’ de crise qu’il maîtrise désormais parfaitement) tout en gardant confiance. N’est-ce pas déjà son rôle et sa définition par nature ?

Rendez-vous au prochain Ouais Binaire pour s’échanger nos tuyaux et bonnes pratiques. D’ici là, n’hésitez pas à réagir, partager, commenter… Place à l’idéaction !


(*) étymologie du terme « Ouais Binaire » (source : aucun dictionnaire) : Webinar ? Webinair ? Webinère ? Web binaire ? Avouons-le, on ne savait pas vraiment comment écrire et dire ce mot barbare, entendu à toutes les sauces en plein confinement. Alors, on a créé le nôtre, celui qui nous ressemble le plus. Ouais, c’est binaire ! Peut-être… Mais c’est comme ça et ça nous fait bien rire

http://www.amahe.net
http://www.myideactions.com
http://www.ginkobiloba.fr http://www.pensee-visuelle.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.